Autisme et diffusion de l’information

La phase II d’un essai clinique a permis de confirmer l’effet positif d’une molécule, la bumétanide, sur les troubles du spectre autistique (en savoir plus).
La diffusion d’une telle information intéresse forcément beaucoup de monde, surtout dans le cas d’une maladie telle que l’autisme, pour laquelle il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement pharmacologique.
Cette nouvelle donne évidemment de l’espoir aux parents d’enfants malades, espoir qu’il faut tout de même relativiser, la phase III de cet essai clinique n’ayant pas encore débuté.

Il convient néanmoins de diffuser cette information, tout en donnant les renseignements nécessaire à sa bonne compréhension. C’est dans ce but que Neurochlore a organisé, le 14 mars 2017, une conférence de presse. 

L’information a très vite été reprise par des médias français et anglais.

Puis très vite, l’information s’est propagée dans d’autres pays.

Dans les médias espagnols…

…polonais et russes…

…et enfin japonais!

La vitesse de diffusion de cette information montre bien son caractère important, mais surtout universel, l’autisme touchant des enfants de toutes nationalités.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s